Printed From:

Téléphone portable : un vrai nid à microbes ! picto bonhomme écharpe

le 2 février 2017
un couple qui regarde un telephone portable

Des règles d’hygiène simples pour garder un téléphone portable « propre »

Lavez-vous souvent les mains au savon (notamment après avoir toussé, éternué ou vous être mouché) pendant au moins 20 secondes, sans oublier de nettoyer vos poignets et le dos de vos mains (4). Pour votre téléphone, pensez à le nettoyer régulièrement, en suivant les consignes données par votre fabricant : il existe des solutions de nettoyage adaptées aux téléphones portables, comme les lingettes désinfectantes (5).

Références bibliographiques
(1) Meadow JF et al. Mobile phones carry the personal microbiome of their owners. PeerJ. 2014; 2: e447.
(2) Wallia S. Cellular Telephone as Reservoir of Bacterial Contamination: Myth or Fact. J Clin Diagn Res. 2014 ; 8 (1) : 50-53.
(3) al S. Mobile phones: Reservoirs for the transmission of nosocomial pathogens Adv Biomed Res. 2015; 4: 144.
(4) Mayo clinic. Site internet. Hand washing : do’s and don’ts. http://www.mayoclinic.org/healthy-lifestyle/adult-health/in-depth/hand-washing/art-20046253
(5) Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales de l’Est. Pourquoi le téléphone portable est-il proscrit au bloc opératoire ? Janvier 2016.

Vous êtes enrhumé et voulez éviter de contaminer votre entourage ? Vous pouvez vous laver les mains, éviter les contacts… Mais avez-vous pensé à nettoyer votre téléphone portable ? Non ? Pourtant, c’est un vrai nid à microbes : on retrouve plus de bactéries sur un téléphone que sur une cuvette de toilettes (2) !

Le téléphone portable regorge de microbes

Saviez-vous que nous touchons en moyenne 150 fois par jour notre téléphone portable (1), ce qui veut dire que les microbes ont 150 fois par jour l’occasion de passer de nos mains au téléphone ? Et le portable est un paradis pour les bactéries : souvent manipulé ou gardé au chaud dans la poche ou le sac à main (3). C’est un vrai problème sur lequel les chercheurs se sont penchés. Ils ont d’ailleurs récemment découvert que les téléphones portaient la « trace » microbienne de leur propriétaire, c’est-à-dire que les bactéries retrouvées sur votre téléphone sont un peu comme votre empreinte digitale (1) !

 

une jeune femme au téléphone