Printed From:

Les lieux préférés des microbes hivernauxpicto bonhomme écharpe

le 25 novembre 2016
une main sur une poignet de porte

Les transports en commun

Vous connaissez un endroit confiné, fréquenté, dépourvu d'aération et relativement à l'abri des rayons du soleil ? Sachez que c'est le lieu préféré des microbes. Les transports en commun remplissent, pour la plupart, chacune de ces conditions, a fortiori en hiver !

Les magazines de salle d’attente ou chez le coiffeur

C'est un mystère pour certains, mais c'est une certitude pour tous : les magazines que l'on trouve dans les salles d'attente ne sont pas toujours datés de la veille. Lus et relus depuis des mois, ils regorgent de microbes !

Les écoles

Les enfants sont plus vulnérables que les adultes face aux petits microbes.(2)
Les maladies hivernales, nos bambins en sont victimes tous les ans, quasiment sans exception. Alors avec des pièces surchauffées en hiver, des enfants qui mettent les doigts dans la bouche et touchent à tout, un confinement et une présence tout au long de la journée, on comprend pourquoi une école est un lieu propice à l'échange des microbes.

Les téléphones

En matière de microbes et de bactéries, le téléphone est champion… Et pour cause, il est en contact direct avec les mains et la salive (car nous postillonnons tous en téléphonant…), et c'est un objet que nous oublions souvent de nettoyer. Cachés dans les recoins, en contact direct avec notre peau, les microbes y sont à l'affût, prêts à nous faire tomber malade…
De la même façon, une télécommande, surtout manipulée par une personne grippée, renfermera nombre de microbes.
D'après une étude de l'Université de Manchester, le combiné téléphonique
contiendrait cinq cent fois plus de bactéries... qu'un siège de toilettes!

Certains réflexes à adopter :

  • Se laver les mains régulièrement, notamment à des moments considérés comme essentiels : après avoir été aux toilettes, avant un repas, après avoir utilisé un transport en commun

  • L’usage du savon est à privilégier : surtout lorsque les mains sont sales

  • L’usage d’un gel hydro alcoolique est efficace pour éliminer de nombreux microbes transmissibles, mais ne l’est pas contre tous les germes. Il est recommandé de l’utiliser lorsqu’on ne peut pas se laver les mains avec du savon(2)

1. http://inpes.santepubliquefrance.fr/70000/cp/13/cp131206-virus-hiver.asp
2. Guide l’INPES disponible à http://inpes.santepubliquefrance.fr/70000/dp/13/dp131206.pdf

Dès les premiers coups de froid hivernaux, c'est la même histoire. Une immense partie de cache-cache se joue entre nous et les microbes. Connaître les endroits où ils se cachent est donc très important pour gagner la partie…

Les poignées de portes

La poignée de porte, surtout celle d'un endroit qui accueille du public comme un magasin, est bien souvent un véritable nid à microbes. Saviez-vous que 80% des transmissions de virus et microbes hivernaux se faisaient par les mains ? En effet, il est facile d'imaginer que les poignées de portes sont un endroit idéal pour la multiplication des microbes. Vous comprendrez alors l'importance de bien se laver les mains régulièrement pour détruire ceux que l'on aura irrémédiablement attrapés en allant faire du shopping.
Au même titre que les poignées de portes, les claviers des distributeurs automatiques et les boutons d'ascenseurs sont eux aussi riches en microbes(1).

Les mains

Les mains sont également vectrices de microbes. Que ce soit par le contact de mains à mains ou de mains à objet (couverts, jouets, tétine…).
Attention donc là aussi à bien se laver les mains régulièrement au cours de la journée et ce d’autant plus que vous vous trouvez dans des lieux fortement fréquentés.

une poignée de main