Printed From:

Comment éviter qu'un rhume s'aggrave en sinusite ?

le 27 février 2017
une femme se pince le nez

La sinusite : une inflammation des sinus

Les sinus sont des cavités creusées dans l’os qui communiquent avec les fosses nasales (5). Les sinus se répartissent par paires en sinus maxillaires, sinus frontaux, sinus sphénoïdaux et éthmoïdaux (5,2).

 

Traitement de la sinusite

La sinusite maxillaire aiguë est généralement d’origine virale et se guérit en quelques jours avec une prise en charge adaptée. Le traitement de la sinusite visera à soulager les symptômes (douleur, inflammation et fièvre).(1,3) Soyez vigilants : si les symptômes persistent, s’accentuent sur un côté et que la douleur devient pulsatile en particulier lorsque l’on se penche en avant, la sinusite maxillaire aiguë est probablement d’origine bactérienne. Dans ce cas, un traitement antibiotique spécifique est recommandé, il sera alors prescrit par votre médecin (1,3).

Lorsque le rhume s’installe en hiver, il est possible qu’il atteigne les sinus. C’est la sinusite ! La plupart du temps, la sinusite est d’origine virale et se résorbe de manière spontanée avec quelques gestes simples. Mais parfois elle se complique d’une infection aiguë bactérienne qu’il faut alors traiter de manière spécifique (1).

La sinusite : définition

La sinusite correspond à l’inflammation de la muqueuse d’un ou de plusieurs sinus de la face. L’infection des sinus maxillaires est la situation la plus courante. Progressivement, du mucus se forme et devient de plus en plus épais, s’il n’est pas évacué par le mouchage. La communication entre sinus et fosses nasales se bloque, une tension s’installe, générant des douleurs faciales caractéristiques (1,2)

Symptômes de la sinusite

La sinusite maxillaire aiguë s’installe dans le contexte d’un rhume qui dure depuis plusieurs jours. Les signes associés (2) :

  • Ecoulement nasal, nez bouché,

  • Fièvre, toux, sensation de malaise,

  • Douleurs et sensations de pesanteur sous les yeux et derrière les pommettes du fait de la congestion des sinus.

Des maux de tête peuvent aussi apparaître.

une femme en gros pull et cache-oreille qui se mouche

L’hiver est la saison du ski, des tartiflettes… et des vilains rhumes ! Pourquoi sommes-nous plus souvent enrhumés en hiver(1) ? Il y a plusieurs raisons à cela..

Des gestes simples pour prévenir la sinusite

Comment prendre soin de son rhume avant qu’il ne s’aggrave en sinusite ? Au delà des traitements médicamenteux, l’application de quelques règles quotidiennes vous aidera à limiter les risques d’aggravation :

L’hiver nous ne sommes généralement pas au meilleur de notre forme. Le froid nous fait frissonner, grelotter et en plus il diminue nos défenses immunitaires. En effet, l’air froid va refroidir la muqueuse qui tapisse nos fosses nasales, ce qui va diminuer notre capacité naturelle à combattre les microbes : nous sommes donc des proies plus faciles pour les virus en hiver…(2)

  • Mouchez-vous et pratiquez un lavage nasal régulier(6)

  • Veillez à ne pas surchauffer vos pièces de vie et à les aérer régulièrement, même en hiver

  • Evitez la cigarette ou les environnements fumeurs

  • Evitez les bains en piscine jusqu’à la guérison

(1) Géhanno P. Sinusites aiguës de l’adulte. Lett. Pneumol. 2003. 3 : 99-104.
(2) Ameli santé. Dossier Sinusite. Comment reconnaître ? http://www.ameli-sante.fr/sinusite/reconnaitre-sinusite.html. Consulté le 9/09/2016.
(3) Ameli santé. Dossier Sinusite. Quel traitement ? http://www.ameli-sante.fr/sinusite/traitement-sinusite-aigue.html. Consulté le 9/09/2016.
(4) Ameli santé. Dossier Sinusite. Comment prévenir ? http://www.ameli-sante.fr/sinusite/prevenir-une-sinusite-aigue.html. Consulté le 9/09/2016.
(5) Le Gac MS. Sinusites de l’enfant. J. Pediatr. Puér. 2014 : 27 : 68-75.
(6) Annales françaises d’ORL et de pathologie cervico-faciale. Les lavages de nez : de l’empirisme à la médecine par les preuves. Revue de la littérature. P.-L. Bastier, A. Lechot, L. Bordenave, M. Durand, L. de Gabory